Parcours praticien en art-thérapie


Parcours 2 : Art-thérapie

Intégrer l’art dans la thérapie pour développer chez le patient la capacité à s’exprimer, à créer et à s’épanouir en dehors du dialogue thérapeutique. L’art pour guérir et grandir, s’autonomiser, prendre confiance en soi, développer l’hémisphère droit du cerveau (imaginaire, intuition, créativité), dire ce que l’on ne peut pas dire dans la vie de tous les jours, retrouver la connexion avec les besoins profonds de l’être et y répondre.

Septembre 2021, Module A de 2 jours : Danse et expression corporelle

Il n’y a pas dans ce module de recherche de chorégraphie ni de démarche purement esthétique. Il ne s’agit pas de « bien danser » mais de danser pour soi, souvent en fermant les yeux, sans s’exposer au regard des autres. L’idée de spectacle est totalement exclue de ce module. Il s’agit de danser pour sentir en soi le rythme, faire éclore une sensualité naturelle, accepter son corps et être ami avec lui, savourer l’instant présent, retrouver le goût de vivre, et la joie grâce à la musique écoutée en s’installant dans le lâcher-prise pendant l’expression corporelle,  pour mieux toucher la volupté du mouvement naturel et non jugé. Être à l’écoute de soi en y répondant par le geste, évacuer les tensions, redire avec son corps tout ce qui ne peut pas être dit autrement, se réapproprier le corps de façon respectueuse et aimante, toucher au sentiment de tendresse envers soi-même, développer la compassion pour soi et pour les autres. Apprentissage de la transmission et de l’utilisation de l’expression corporelle en art-thérapie.

Novembre 2021, Module B de 2 jours : Écriture

Écrire pour aller chercher au fond de soi ce qui a besoin d’être exprimé, écrire pour se lire et mieux se comprendre, dans un mouvement d’introspection, expression et guérison. Exploration de l’écriture de chansons, de haïku, de contes. Écrire dans l’optique de développer le sentiment de gratitude, mais aussi pour se libérer des fardeaux portés en secret. Écrire sans se juger et sans recherche stylistique. Développer les capacités d’écoute et d’accueil de l’autre dans ce qu’il écrit et lit de son histoire. La quête d’une bonne syntaxe ou d’une perfection grammaticale et orthographique est totalement exclue de ce module puisqu’il s’agit d’utiliser l’écriture comme outil de travail sur soi. Apprentissage de l’utilisation de l’écriture en art-thérapie.

Janvier 2022, Module C de 2 jours : Chant

Le travail de la voix libère les peurs, transforme la mauvaise image que l’on peut avoir de soi en amour pour soi-même. La voix comme instrument de l’âme et au service de la guérison, comme réparation de traumatismes grâce aux exercices de respiration, de postures nouvelles. Sortir sa voix pour sortir des schémas négatifs déjà connus et changer nos modes de fonctionnement pilotés par des croyances erronées. Chanter pour ne plus être timide ni craindre le jugement des autres. Le chant comme outil de libération émotionnelle permet de prendre conscience de notre sensibilité et de la déployer. Apprentissage de l’utilisation de la voix en art-thérapie.

Mars 2022, Module D de 2 jours : Arts plastiques

Depuis notre enfance, lorsque nous donnons à voir un dessin ou un tableau, nous entendons des phrases comme : « c’est bien » ou « ce n’est pas terrible », ou pire : « c’est pas mal mais tu peux faire mieux ». La peinture n’est pas abordée en art-thérapie par le biais de la critique artistique. Les pinceaux sont considérés comme le prolongement de ce que nous sommes et leur production n’a pas à être évaluée,  jugée,  classée. La créativité prend son envol lorsqu’il n’y a plus d’échelle de valeur et qu’il est simplement permis de poser des couleurs, des formes, des reliefs sur une page blanche. Apprentissage de la transmission et de l’utilisation des arts plastiques en art-thérapie.

Mai 2022, Module E de 2 jours : Percussions (pour des raisons d’organisation, il faudra vérifier en mars 2022 si ce module facultatif est maintenu).

Rythmes lents, lancinants, rapides, répétitifs, complexes, sans partition ni solfège…  Juste entrer dans l’aspect incantatoire des roulements de tambours comme un enfant et renouer avec notre pureté, innocence et gentillesse enfantines. Se laisser aller, participer, s’immerger dans l’instant présent quand les secondes se décomposent, jouer avec les autres comme autant d’amis qui dialoguent autrement, dans le flux des va et vient de toutes ces percussions qui se répondent alors que le temps semble s’arrêter… Entrer dans un sentiment de communauté, de fusion avec le groupe, vivre le collectif sur un mode non-compétitif, sans heurts ni rivalités. Ce module développe la présence à soi et aux autres, l’acceptation de ce qui est, l’humour, le sens de la fête sans substances addictives, et permet de renouer avec l’humanité comme étant un seul et même être vivant.  Contacter l’aspect ludique et léger du vivant, retrouver notre enfant intérieur joyeux et non blessé que l’on appelle aussi le noyau sain. Apprentissage de la transmission et de l’utilisation de cet instrument en art-thérapie.


Juin 2022, Module F : Intégrer l'art-thérapie dans une séance

Dans ce module, nous verrons toute la partie théorique et pratique pour devenir praticien en art-thérapie et intégrer l'art à la séance de thérapie. Mises en situation, études de cas, clinique. 

Finalité : obtention d’un certificat de praticien en art-thérapie à l’issue des 6 modules d'art-thérapie et de la validation de la deuxième année de la formation EBG (parcours 1).

Possibilité de faire les modules à la carte en mode découverte, en dehors du parcours de formation de thérapeute.

Tarifs : 450 euro le module de 2 jours en art-thérapie.


Coût total de la formation pour devenir praticien en art-thérapie : 3500 euro.